LES AUTRES VOIES

  • LA CELLULE DE GRATZEL : (Cellule solaire à pigment photosensible)
    Les cellules solaire à pigment photosensible également appelée cellules Grätzel est un système photoélectrochimique inspiré de la photosynthèse végétale qui, exposé à la lumière (photons), produit de l’électricité. Elle est souvent désignée par l’acronyme dérivé de son appellation en anglais : dye-sensitized solar cell, DSC, DSSc voire DYSC). Les cellules Grätzel ont été nommée ainsi en référence à son concepteur, Michael Grätzel, de l’École polytechnique fédérale de Lausanne. Les pigments organiques sont aussi dénommés « chromophores ».
    Lorsqu’un pigment est exposé à la lumière, il peut absorber un photon ce qui va l’exciter. Ceci génère un électron avec une énergie suffisante pour être injecté dans la bande de conduction du semi-conducteur. Cet électron va ensuite rejoindre le circuit électrique par l’intermédiaire de l’électrode et constitue l’énergie électrique produite par la cellule. Le pigment ayant perdu un électron va récupérer un électron par le biais de l’électrolyte qui est lui-même régénéré à la cathode.

    Elles présentent l’avantage de pouvoir produire de l’énergie même sans ensoleillement direct voire sous un faible éclairage.
    Ces dispositifs sont prometteurs car ils peuvent faire intervenir des matériaux bon marché mis en œuvre avec des technologies relativement simples.

    CelluleGratzel-001-001.jpgCelluleGratzel-002-002.jpgCelluleGratzel-003-003CelluleGratzel-004-004.jpg

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close