BIBLIOTHEQUE

  • Le nouveau livre de franck COEURIOT à paraître :

22656948_cover-001-001

tesla2.jpg

Nikola Tesla, l’un des inventeurs les plus extraordinaires de tous les temps est né dans la nuit du 9 au 10 juillet 1856 à Smiljan (Croatie) dépendant alors de l’Empire austro-hongrois. Il mourut pauvre, quasiment oublié, le 7 janvier 1943.

Entre temps, il fut l’un des chercheurs les plus attachants, les plus inspirés, l’un des esprits les plus féconds de toute l’humanité, et sans doute le plus « fou » au sens noble du terme.

Auteur de près de 1000 brevets traitant de l’énergie électrique, de sa production et de sa conservation, récipiendaire de quatorze doctorats des universités du monde entier et maîtrisant 12 langues…

 

LA THEORIE SYNERGETIQUE « L’Energie Electromagnétique et Gravitationnelle » ,ouvrage publié par le professeur René-Louis Vallée en 1971 .

15830403_p

Ancien ingénieur de Saclay, physicien nucléaire du CEA, à Paris, et chez Thomson CSF, en 1981, il est le créateur de la théorie de l’énergie diffuse.René Louis Vallée, comme le Dr Pagès et une vingtaine d’autres physiciens étaient convaincus, grâce aux observations faites dans les expériences de fusion du Tokamak, que l’on peut puiser dans la colossale réserve d’énergie du champ de l’espace.

Vallée confirme ce que dit Gunnufson en écrivant que la valeur de l’énergie proche du Soleil serait de 250 milliards de Joules/ml et décroîtrait en fonction de l’éloignement. Au voisinage de la Terre, on estime qu’ un litre d’espace équivaut à 4000 litres d’essence.

p.jpg

Depuis les premières parutions sur la théorie synergétique de 1956, R. L. Vallée, après une analyse minutieuse des modèles relativistes et quantiques, découvre que les champs électriques du champ universel sont liés à des valeurs limites imposées par des lois parfaitement naturelles. Après avoir développé les équations de Maxwell, il va émettre une hypothèse qui va lui ouvrir la voie de la synergie des champs diffus :  » Quand un champ électrique atteint, par ses fluctuations dans le vide la valeur limite de 38,67.10 15 v/m, l’énergie se transforme en matière.  »

Le vide est constitué de toutes sortes d’ondes électromagnétiques formant une trame qui fait dire que l’énergie circule à travers toutes les autres énergies par synergie. Il est impossible de connaître parfaitement ce potentiel qui est sans doute illimité au niveau de l’Univers. Celui-ci serait soumis à deux types de fréquences, celle des protons et celle des neutrons. Les multiples combinaisons de ces particules  » maîtres  » et de leurs harmoniques donneraient par résonance tous les éléments de la classification périodique.

Pour Vallée il n’existe pas d’espace vide, il est rempli d’énergie diffuse ou de matière. L’énergie diffuse est répartie dans tout l’univers sous forme d’ondes électromagnétiques de très haute fréquence 10 16 à 10 27 gigahertz. Ce milieu est un réservoir d’énergie colossal, inimaginable. La matière ne serait qu’un rayonnement parvenu à ce seuil limite et qui se mettrait à tourner sur lui-même suivant son axe de spin. Encore une fois, les différentes courbes de fréquence s’organiseront suivant des résonances particulières, plus les pics de rayonnement seront précis et élevés, plus l’élément sera précis et stable.

Il découle de la théorie de Vallée que l’énergie diffuse n’est pas répartie de façon isotrope, que les forces gravitationnelles font que les corps ne sont pas attirés les uns vers les autres mais poussés (voir un prochain dossier), que la vitesse de la lumière n’est pas identique suivant le milieu qu’elle traverse.

 

 

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close